Auteur Sujet: Alerte enquête EU URGENT  (Lu 3064 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Christine

  • Membre du conseil
  • Inscrit
  • *****
  • Messages: 154
    • Valbertier
Alerte enquête EU URGENT
« le: avril 10, 2012, 07:46:21 am »

Bonjour,

j'ai reçu cela de deux sources différentes, c'est peut-être le moment de s'exprimer :
 

 
  L'europe fait une enquête en ce moment.
   Il s'agit de la dicussion du fait de garder chez lui des sortes
   exotiques qui peuvent porter un risque pour notre environnement (en cas
   d'évasion ... etc)
   Une interdiction générale est la plus simple, mais cela supprimera notre
   hobby et passion.
   
   L'europe fait l'enquête sur très peu de temps (et termine le 12 avril) et
   n'en fait pas de publicité. Et elle est seulement disponible en anglais.
   Mais il est important que notre point de vue soit représenté dans
   l'enquête, et Il est donc important de la remplir.
   vous trouvez en dessous le lien:
  http://ec.europa.eu/environment/consultations/invasive_aliens.htm
   
   Pour faciliter la tâche , voici les réponses conseillées par AVIORNIS
   international.
   Evidemment, vous êtes libres d'avoir une autre opinion.
   
  > A1: interested citizen
  > A2: le pays
  > B1: 2
  > B2: 4
  > B3: 2
  > B4: 2
  > B5: 2
  > B6: 2
  > B7: 1
  > C1: 1 et 2
  > C2: 3
  > D1: 2
  > D2: 2
 
   Après, vous pouvez écrire quelques remarques personelles . Il est
   important de le formuler avec vos propres mots et de ne pas copier/coller
    Quelques suggestions:
   Il est important qu'ils travaillent avec des "BLACKLISTS" ET qu'une
  espèce ne soit ajoutée sur les listes qu'après qu'il y ait une preuve
   scientifique que l'espèce nuit à notre éco-système.
   La législation ne doit pas être la même pour toute l'Europe, mais par
   région, vu qu'une certaine espèce peut être nuisible dans certaines
   régions, mais pas dans d'autres (en raison des différents climats et
   températures par exemple ... etc)
 
« Modifié: avril 10, 2012, 07:50:30 am par Christine »
Christine Steinbrucker-Picherit

Hors ligne Christine

  • Membre du conseil
  • Inscrit
  • *****
  • Messages: 154
    • Valbertier
Re : Alerte enquête EU URGENT
« Réponse #1 le: avril 10, 2012, 08:06:35 am »

I have just been told that the EU is considering a ban on
all alien and invasive species. You have till the end of the
year(12/4/12) to express your opinions. You may want to find
out how this will affect the zoos and your own rights to
keep your parrots. Parrots are an alien species. What will
happen to the parrots at the zoos and all the parrots if
this becomes law? Will they be *depopulated* ? Since I do not
live in Europe I do not think my opinion will count for
much. Here is a link.
http://ec.europa.eu/environment/ consultations/invasive_ aliens.htm
 
Ciao, Angela Rosaria Cancilla Herschel in Southern California


Christine Steinbrucker-Picherit

Hors ligne Raf

  • Membre du conseil
  • Inscrit
  • *****
  • Messages: 299
  • Sexe: Homme
Re : Alerte enquête EU URGENT
« Réponse #2 le: avril 11, 2012, 08:32:26 pm »
Salut.

Merci Christine d'avoir pris le temps de balancer sur quelques forums (chose que notre Ministère, comme nos chères GRANDES Fédés n'ont pas jugé utile …  ).

Pour ceux qui ne l'ont pas fait, il reste moins de 3 heures.
Réponses que je me suis permis de faire au nom d'AGIR ESPECES (un peu différentes d'AVIORNIS) pour info

> B1: 2
> B2: 4
> B3: 2
> B4: 3
> B5: 1
> B6: 1
> B7: 1 et 2
> C1: 1 et 2
> C2: 3
> D1: 2
> D2: 2
Laurent Daymard

Hors ligne Raf

  • Membre du conseil
  • Inscrit
  • *****
  • Messages: 299
  • Sexe: Homme
Re : Alerte enquête EU URGENT
« Réponse #3 le: avril 11, 2012, 08:34:06 pm »
Et la traduction de Karine (merci à elle).

A.1. Je réponds au nom de :* (obligatoire)

- Je suis un citoyen intéressé

- Je réponds au nom d'une organisation

- Je réponds au nom d'une administration publique

A.4. * Pays (obligatoire)
...


 
B. Prévention

 

B.1. Des restrictions commerciales et d’imports peuvent être imposées pour les espèces invasives ?
* (Obligatoire)


-   Oui, pour toutes les espèces exotiques envahissantes, sauf s'il est   prouvé par des preuves scientifiques qu'elles sont inoffensives (liste   des espèces autorisées)

- Oui, mais seulement pour les espèces   exotiques qui se sont révélées par des preuves scientifiques d'être   dangereuses (liste des espèces réglementées)

- Oui, des   restrictions générales ne devraient être placés sur les espèces   exotiques par des preuves scientifiques d'être dangereux (liste des   espèces réglementées), mais dans certains cas (par exemple les îles)   toutes les espèces exotiques peut être restreinte sauf s'il est prouvé   être inoffensif (liste des espèces autorisées)==>"traduction   incorrecte"

- Non, les restrictions au commerce et à l'importation ne sont pas acceptables

B.2.   Si ces restrictions sont imposées comment devrait-on géré les   populations animales et les effectifs végétaux déjà en possession des   gens ?

- Les restrictions commerciales et l'importation ne sont pas acceptables, donc pas de commentaires ici

-   Les plantes doivent être détruites et les animaux devraient être   collectées par les autorités et traités de façon humaine = euthanasie «   propre »

- Les plantes doivent être détruites, mais pour les   animaux des autorisations de détention pourraient être accordées sous   certaines conditions (par exemple confiner, pas de reproduction)

-   Il devrait y avoir aucun retrait obligatoire des spécimens, mais les   citoyens doivent être avertis des espèces exotiques envahissantes et   avec des réglementations du commerce et à l'importation et empêcher la   reproduction ou de diffusion

- Je ne sais pas

B.3.Voudriez-vous acheter sur internet des espèces exotiques ? Ce qui est le cas pour beaucoup d’entre nous à l’heure actuelle

- Oui
-   Oui mais seulement avec les informations relatives à la capacité de   survie chez nous de cette espèces et les dégats qu’elle peut engendrer
- non
B.4.La libération d'espèces exotiques dans l'environnement doit-elle être limitée ?

 -   Oui, pour toutes les espèces exotiques, à moins qu'elles soient avérées   sans danger par des preuves scientifiques (liste des espèces   autorisées)

 - Oui, pour toutes les espèces exotiques, à moins   qu'elles soient révélées être inoffensives et ont donc obtenu une   autorisation de lâcher

 - Oui, mais seulement pour les espèces   exotiques qui se sont révélées être nocives par des preuves   scientifiques (liste des espèces réglementées)

 - Oui, mais   seulement pour les espèces exotiques qui se sont révélées être nocives   par des preuves scientifiques (liste des espèces réglementées), mais   dans certains cas (par exemple les îles), le rejet dans l'environnement   de toutes les espèces exotiques envahissantes devrait être limité à   moins qu'il se soit révélé être inoffensif et a permis basé sur une   liste d'espèces autorisées ou de permis individuels

 - Non, les restrictions à la dissémination dans l'environnement ne sont pas acceptables

 - Je ne sais pas


B.5.Les   plantes ornementales sont une importante voie d'évasion d'espèces   exotiques dans l'environnement. Les plantes peuvent en effet facilement   se propager à travers leurs graines. Que pourrait-on faire pour limiter   les fuites de plantes ornementales dans les jardins pour les espèces qui   ne sont pas limitées par le commerce ?


 - Mettre en   place un système d'information obligatoire pour rendre les acheteurs   conscients de la nocivité possible des plantes ornementales

 -   Mettre en place un système d'information volontaire pour informer les   acheteurs sur la nocivité possible des plantes ornementales

 - La sensibilisation du public sur la nocivité éventuelle de plantes ornementales devrait être suffisante

 - Je ne sais pas

B.6.Animaux   échappés ou libérés sont une autre voie importante d'introduction   d'espèces exotiques dans l'environnement. Qu'est-ce qui pourrait être   fait pour éviter cela ?


 - Mettre en place un   système d'étiquetage obligatoire pour les animaux de compagnie.   L'étiquette doit comporter des informations sur les conséquences de la   libération de ces espèces dans l'environnement et des conseils sur la   façon de minimiser le risque d'évasion.

 - Seulement organiser   des programmes de sensibilisation du public pour éduquer les   propriétaires d'animaux sur les conséquences d'un rejet ou de laisser   les espèces dans l'environnement, ainsi que des informations sur la   façon de minimiser le risque d'évasion.

 - Je ne sais pas

B.7.Le   principe de pollueur payeur est un principe directeur de toute la   législation de l'UE et il sera inscrit dans la mesure du possible dans   la norme IAS instrument législatif spécifique. Comment cela pourrait-il   être fait ? Plusieurs réponses possibles à cocher


-   Tenir les utilisateurs individuels (si ils sont identifiables) des   espèces exotiques responsables de tout dommage que ces espèces peuvent   causer si elles sont libérées ou laissées en vagabondage dans   l’environnement

- Introduire des mécanismes de recouvrement des   coûts pour contribuer à la prévention du financement, de l'alerte   précoce et de réaction rapide et la gestion des mesures

-   Maintenir les secteurs qui peuvent, intentionnellement ou non faire de   l'introduction d'espèces exotiques dans le milieu collectivement   responsable de tout dommage de ces espèces

- Je ne sais pas


C. Systèmes d'alerte précoce et de réaction rapide


C.1.La   surveillance pour repérer d'éventuelles espèces exotiques dans   l'environnement sera cruciale pour la réussite de toute alerte précoce   et de mécanisme de réaction rapide. Comment cela peut-il être organisé ? Plusieurs réponses possibles à cocher


-   Les citoyens devraient avoir la possibilité (et devrait être encouragé)   de faire rapport des observations, même si elles ne sont pas sûr du nom   d'espèce ou même si elle est une espèce exotique

- Les autorités   nationales devraient être en charge de l'élaboration de l'instrumentde   surveillance le plus approprié correspondant aux besoins des   circonstancesdifférentes

- Organismes de recherche nationaux doivent être impliqués par leurs autorités nationales à contribuer à la surveillance

-   La surveillance doit être dans la mesure du possible, liée à la   surveillance déjà en place pour se conformer à la législation d'autres   (ex: directive habitats)

- Je ne sais pas


C.2.Si   une nouvelle espèce étrangère se trouve dans l'environnement, ce qui   devrait être fait ? Toutes les réponses ci-dessous suppose que les   animaux vertébrés doivent être traités de façon humaine et que si   l'éradication n'est pas tentée, de la gestion seront organisés pour   contenir les espèces et de minimiser ses dommages.

- Elle doit être immédiatement retirée, en tout cas

-   Elle doit être immédiatement retirée au cas où il est une espèce avec   des restrictions commerciales ou s' il y a un soupçon que l'espèce   pourrait devenir dangereuse

- Elle doit être enlevée immédiatement que dans le cas où c'est une espèce avec des restrictions commerciales

- Je ne sais pas


D. Gestion et restauration


D.1.Si   une espèce exotique envahissante se répand dans l'environnement et   cause des dommages, l'éradication doit être tentée ? Toutes les réponses   ci-dessous supposent que les animaux vertébrés doivent être traités de   façon humaine et que si l'éradication n'est pas tentée, une gestion sera   organisée pour contenir les espèces et de minimiser ses dommages.

.- L'éradication devrait être tentée à tout prix, sauf si cela est physiquement impossible de le faire

- L'éradication devrait être fondée sur une analyse coûts-avantages

- L'éradication ne devrait pas être tentée

- Je ne sais pas

D.2.La   restauration des écosystèmes contribue a faire augmenter la capacité   des espèces autochtones à être compétitives par rapports aux espèces   exotiques. Les ressources devraient être consacrées à la restauration   des écosystèmes plutôt que sur l'éradication et la gestion des espèces   exotiques envahissantes?

- Les deux sont tout aussi importants

-   Les ressources doivent être consacrés à la restauration des écosystèmes   plutôt que sur une politique des espèces exotiques envahissantes, les   écosystèmes restaurés seront alors plus élastiques vers les espèces   exotiques envahissantes

- Les ressources doivent être consacrées à   une politique des espèces exotiques envahissantes, plutôt que sur la   restauration des écosystèmes, les écosystèmes sans les espèces exotiques   envahissantes seront alors plus élastiques vers d'autres perturbations

- Je ne sais pas

E. Commentaires et suggestions

E.1. Avez-vous des commentaires ou des suggestions? (Optionnel) (maximum 500 caractères)

Cliquer ensuite sur submit pour envoyer le formulaire.

Rentrez le code de vérification puis validez
Laurent Daymard

 


SimplePortal 2.3.2 © 2008-2010, SimplePortal